Le Temps d’M

Bienvenue sur le site de de notre projet « le Temps d’M ». Il a pour ambition de vous accueillir dans notre univers et de vous faire part de notre plus beau rêve : celui d’habiter un lieu en cohérence harmonieuse avec ce qu’il appelle à devenir. Ce lieu, c’est un bout de rue, une prairie pâturée de 4 hectares à l’interface entre un paysage agricole vallonné et un village au cœur de la région wallonne : Villers-la-Ville.

Notre projet comprend un ensemble de logements partageant des espaces collectifs, il propose un aménagement de l’extrémité de la rue de Mellery à Villers-la-Ville. Il s’agit d’un projet de développement rural à la lisière entre village et champs, pensé dans un esprit de cohérence territoriale.

Les valeurs que nous souhaitons mettre en avant à travers ce projet sont notamment :

CONVIVIALITE

Une dizaine de familles rêve de pouvoir s’installer en toute simplicité dans un ensemble paysager de qualité, de dynamiser leurs espaces partagés, et de vivre au cœur d’un environnement végétal intégré à Villers-la-Ville.

Chaque habitation possède ainsi son propre jardin privatif tout en bénéficiant des avantages du collectif : liens sociaux, convivialité, entraide…

Le projet se veut également ouvert sur la rue et dans le quartier. Il intègre un espace vert convivial pour favoriser les échanges avec les riverains, les enfants et les promeneurs.

ECO-RESPONSABILITE

La démarche de ce projet est audacieuse, elle vise à matérialiser une solution moderne d’habitat, à démontrer collectivement qu’on peut s’inscrire dans un développement rural durable visant la régénérativité des écosystèmes en faisant un usage raisonné des ressources disponibles.

Ainsi, le projet a été pensé pour réduire au maximum notre empreinte carbone sur le plan des matériaux de construction, de la gestion de l’eau et des énergies. 

INTEGRATION

Situé sur la dernière parcelle constructible de la rue, le projet assume, de façon claire et harmonieuse, la transition entre le village et la campagne environnants. 

L’implantation des ensembles bâtis, leur rapport au relief, leur volumétrie et la composition des façades intègrent ce statut de  sortie de village dans le plus grand respect du patrimoine rural et des paysages environnants.